Le 18 novembre 2013, Fost Plus, Val-I-Pac et Gondola ont décerné pour la deuxième fois les Greener Packaging Awards. Les prix récompensaient les entreprises qui ont fourni des efforts particuliers pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages, qu’ils soient ménagers ou industriels. Plus de 50 candidatures ont été déposées pour cette édition.

Dans chacune des quatre catégories – Réduction du poids et du volume, Origine des matériaux, Fin de vie et Réduction du gaspillage de produit –, un prix a été décerné à une PME et à une grande entreprise. Des prix spéciaux ont également été remis à des étudiants et designers professionnels. Cette année, deux grands gagnants ont été choisis pour leur politique d’emballages durables: Colruyt (emballage industriel) et Procter & Gamble (emballage ménager).

Vous trouverez ici plus bas l’ensemble des candidatures ainsi que les emballages nominés. Le détail de toutes les candidatures se trouve dans la brochure du Greener Packaging Award qui se trouve sur le site preventpack.

Découvrez ici les emballages lauréats des Greener Packaging Award 2013. 

 

Greener Packaging Awards 2013 Grand Prix emballages industriels

La promotion devient durable

Du cauchemar logistique à une situation où tout le monde gagne

Colruyt a développé un tout nouveau système pour les rayons-displays des fournisseurs. Le groupe a en effet remplacé les présentoirs promotionnels à usage unique livrés auparavant de manière centrale par un système de présentoirs réutilisables recevant un emplacement fixe dans le magasin. Une idée simple, qui réduit non seulement le transport et les déchets, mais constitue aussi un beau coup commercial. Et qui a permis à Colruyt de remporter le Grand Prix des emballages industriels lors des Greener Packaging Awards 2013.

Faire plus avec moins. Voici comment nous pourrions résumer la philosophie du Groupe Colruyt – sur le plan de la durabilité également. «Nous voulons réaliser notre croissance avec un impact minimal sur l’environnement», déclare Vic De Meester, coordinateur environnemental du Groupe Colruyt. « Du point de vue économique, nous engageons nos ressources aussi efficacement que possible. Nous gérons l’énergie et les matières premières de manière responsable et parcimonieuse et évitons systématiquement tout gaspillage – tant dans nos propres activités que chez le consommateur».

La fonction détermine tout

Dans ce contexte, l’emballage joue naturellement un rôle important. « Notre politique en la matière a pour point de départ la fonction que doit remplir cet emballage », souligne Vic De Meester. « Celle-ci peut être très diverse : protéger et conserver le produit de manière optimale, simplifier le transport et la consommation pour nos clients, fournir des informations aux consommateurs, stocker et empiler dans la réserve, etc. De là, nous recherchons le matériau d’emballage le plus adapté et déterminons la quantité d’emballage réellement nécessaire. Par ailleurs, nous examinons toujours l’impact sur le cycle de vie complet : production, transport, stockage, conservation, consommation et traitement final. »

Un cauchemar logistique

« Les présentoirs promotionnels des fournisseurs de marque nationaux étaient notre bête noire depuis longtemps », explique Vic De Meester. « Remplis de produits, ils étaient livrés par les fournisseurs à notre réserve centrale, prêts à être transportés vers les magasins. Toutefois, la logistique ne se déroulait pas toujours sans problème. Les dimensions variables des présentoirs ne s’adaptaient pas à notre système de palettes standardisé. Ils prenaient donc trop de place partout : dans la réserve centrale, dans les camions et dans les magasins. De plus, leur chargement et déchargement occasionnaient d’importantes pertes de temps et dégradations de produits. Bref, un vrai cauchemar logistique. »

De l’usage unique au réutilisable

Il était grand temps de repenser le système dans son ensemble. Colruyt a décidé de concevoir un nouveau système de présentoirs standardisés recevant un emplacement fixe dans le magasin et étant achalandés sur le lieu de vente avec le stock présent. « Dans la pratique, les fournisseurs ne doivent plus nous livrer que le maté- riel promotionnel – pancartes et inscriptions – et nous nous chargeons du reste », déclare Vic De Meester. « Le nouveau système nous épargne énormément de transport et de déchets – les pré- sentoirs ne doivent plus être transportés, nous n’avons plus besoin d’emballages secondaires et tertiaires et ils sont toujours réutilisés. Grâce à leur emplacement fixe dans le magasin, ils deviennent aussi plus intéressants sur le plan commercial. Il s’agit donc d’une situation où tout le monde gagne. »

Les nouveaux présentoirs promotionnels de Colruyt en chiffres :

Une économie annuelle de :

  • 77 tonnes de carton  
  • 26 tonnes de plastique
  • 11.000 km de transport

Greener Packaging Awards 2013 Grand Prix emballages ménagers

Pas une goutte de trop

Le nouveau bouchon doseur évite le gaspillage du Mr. Propre concentré

Le nouveau Mr. Propre est 2,5 fois plus concentré, ce qui permet de réaliser des économies significatives sur le transport, l’eau et l’emballage. Afin d’éviter le gaspillage par le consommateur – un risque important pour les produits concentrés – Procter & Gamble a en outre développé un bouchon doseur astucieux. Une combinaison qui a séduit le jury des Greener Packaging Awards 2013 qui a décerné à l’entreprise le Grand Prix des emballages ménagers.

Touch and improve lives, now and for generations to come. D’emblée, la mission de Procter & Gamble insiste sur la place centrale de la durabilité. Et ce ne sont pas que de belles paroles, puisque cette mission se traduit également en objectifs concrets. Ainsi, d’ici 2020, l’entreprise souhaite utiliser 30 % d’énergie renouvelable, consommer 20 % d’énergie en moins, réduire ses émissions de CO2 de 20 % et diminuer le transport de 20 %. Des objectifs clairs sont également formulés en terme de produits avec, entre autres, 25 % de matériaux renouvelables et 20 % d’emballages en moins.

Une approche holistique

« En ce qui concerne la réduction d’emballages, nous adoptons une approche holistique », souligne Gian De Belder, responsable du Packaging Development (Bottle Blowing Capability) au sein du Brussels Innovation Center de Procter & Gamble. « L’allègement est une bonne chose mais n’est pas une fin en soi. Le nouvel emballage de Mr. Propre en est un parfait exemple. Grâce à la concentration du produit, le flacon est devenu 2,5 fois plus petit, ce qui permet de réaliser d’importantes économies de transport, de matériaux et d’eau. Mais, dans le même temps, nous avons aussi réalisé que nos efforts n’avaient aucun sens si nous ne parvenions pas à enrayer le gaspillage de produit chez le consommateur. »

Combattre le surdosage

Le risque de surdosage est toujours important avec les produits concentrés, surtout pour les produits comme le Mr. Propre que les gens connaissent et utilisent depuis des années. Un bouchon doseur a été développé spécialement pour remédier à ce problème. Une seule pression suffit pour libérer la dose exacte de produit nécessaire à un seau d’eau – et pas une goutte de plus. « Le bouchon doseur contient une sorte de mécanisme de timer qui est activé lorsque l’utilisateur exerce une pression sur le flacon. Dès que la dose exacte est atteinte, le reste du liquide est entièrement retenu dans le flacon », explique Gian De Belder. « Lors du développement du bouchon, nous nous sommes également focalisés sur l’utilisation des matériaux. Dans ce cadre, nous avons conçu un bouchon particulièrement compact et n’avons utilisé qu’un seul matériau, afin qu’il soit entièrement recyclable. »

Entre-temps, le nouveau Mr. Propre a été lancé avec succès sur différents marchés. «Le produit répond parfaitement aux attentes d’un groupe croissant de consommateurs sensibilisés aux problèmes de l’environnement, sans qu’ils doivent pour cela payer davantage ou perdre en qualité. Ils apprécient également le nouveau look compact du flacon, qui prend moins de place dans le placard », conclut Gian De Belder.

Le nouveau Mr. Propre en chiffres :

  • 2,5x plus concentré
  • 64 % d’eau en moins par flacon  
  • De 78 g de HDPE à 33 g de PET par flacon
  • Bouchon doseur en polypropylène pur, pas de matériaux multiples

Une économie annuelle de :

  • 50.000 tonnes d’eau
  • 11.000 tonnes de plastique
  • 1.125 trajets