La prévention en exemple
Coca-Cola
Action de prévention: 
Fin de vie : recyclabilité ou réutilisation
Origine des matériaux
Catégorie de produit: 
Boissons
22% de matériau végétal dans les bouteilles de 500ml

Au printemps 2011, Coca-Cola a lancé sa bouteille PlantBottle® dans le Benelux. La bouteille est en partie fabriquée à partir de plastique d’origine végétale. Sa conception lui permet d’être recyclée telle quelle dans le circuit PMC existant. Sa production engendre en outre des émissions de CO2 moindres que pour les bouteilles en PET classiques. 

Des bouteilles recyclables à 100 %

Coca-Cola est actif sur le marché des boissons non alcoolisées. Ses marques principales sont Coca-Cola, Sprite, Fanta, Nestea, Chaudfontaine, Minute Maid et Aquarius. L’entreprise a mis au point sa bouteille PlantBottle® en 2009. En Belgique, son lancement a eu lieu au printemps 2011 pour les bouteilles de 500 ml de Coca-Cola, Coke light et Coke Zero. « Nos bouteilles contenaient déjà 25 % de PET recyclé. À présent, elles comprennent également des matériaux végétaux à hauteur de 22,5 %. En outre, elles sont recyclables à 100 % », explique Jeroen Langerock, Corporate Identity, Public Affairs & Communications Director Belux chez Coca-Cola. Fin 2011, 80 millions de bouteilles PlantBottle® avaient déjà été mises sur le marché belge, soit l’équivalent de 15 % des bouteilles en PET de l’entreprise.

Intégration dans le circuit PMC

Le matériau végétal choisi pour la bouteille PlantBottle® est la canne à sucre. Celle-ci est convertie en bioéthanol, matière première pour obtenir du plastique d’origine végétale. Ce plastique est identique au PET classique. À l’œil nu, il est d’ailleurs impossible de distinguer une bouteille PlantBottle®  d’une bouteille en PET classique. « Un avantage majeur de la PlantBottle® est qu’elle s’intègre sans problème dans la filière de collecte et de recyclage du PMC », poursuit Jeroen Langerock. « Le matériau des emballages Plant- Bottle® peut donc être recyclé et réutilisé. Cette caractéristique s’inscrit parfaitement dans notre vision, qui consiste à considé- rer nos emballages comme des matières recyclables et réutili- sables, et non comme des déchets. »

Économie de 880 tonnes de  CO2

L’utilisation de matériau renouvelable permet à Coca-Cola de réduire le recours aux combustibles fossiles et donc les émis- sions de CO2 liées à la production de ses bouteilles. En 2011, l’entreprise a ainsi émis 880 tonnes de CO2 en moins pour sa production destinée à la Belgique et au Luxembourg. Au niveau mondial, la PlantBottle® a déjà permis au groupe d’économiser quelque 60.000 barils de pétrole. D’ici 2020, l’entreprise entend remplacer l’ensemble de ses bou- teilles PET par des bouteilles PlantBottle®.

Bon à retenir

  • La bouteille PlantBottle® contient 22,5 % de matériaux à base de canne à sucre.
  • La bouteille est en outre constituée de 25 % de PET recyclé et est recyclable à 100 %.
  • Elle s’intègre entièrement dans le circuit de collecte et de recyclage du PMC.
     

 

Comment Coca-Cola produit-il et commercialise-t-il la bouteille PlantBottle®

 

Etape 1: sélection de la matière renouvelable

Après avoir étudié divers végétaux, Coca-Cola a opté pour la canne à sucre brésilienne, en raison de sa grande disponibilité, du fait qu’elle permet une culture durable et des connaissances déjà accumulées quant à son utilisation en tant qu’emballage. L’entreprise a collaboré avec une ONG locale afin d’identifier lasource la plus responsable, c’est-à-dire ne contribuant pas à la déforestation et n’entrant pas en concurrence avec la production alimentaire. 
 

 Etape 2: adaptation de la chaîne logistique

La bouteille PlantBottle® a nécessité de déployer un deuxième circuit logistique. L’approvisionnement, le formage et la production diffèrent en effet des processus existant pour les autres bouteilles. Après la récolte de la canne à sucre, la transformation en bioéthanol est effectuée sur place. Le préformage des bouteilles est ensuite réalisé en France. Enfin, les bouteilles destinées au marché belgo-luxembourgeois sont soufflées sur le site de production à Anvers. 
 

Etape 3: communication claire envers les consommateurs

La bouteille PlantBottle® est dotée d’une étiquette spéciale informant les consommateurs de sa teneur en matières végé- tales, ainsi que de sa recyclabilité à 100%. Lors du lancement de la bouteille, un dépliant a été inséré dans les six-packs. Coca-Cola a en outre mis sur pied une campagne d’affichage dans les villes, ainsi qu’une campagne dans les médias

 

D’ici 2020, Coca-Cola s’est fixé pour objectif d’utiliser la bouteille PlantBottle® pour l’ensemble de ses boissons vendues dans des bouteilles PET. 

Jeroen Langerock, Corporate Identity, Public Affairs & Communications Director Belux, Coca-Cola

 

Coca-Cola et l’environnement

• Chacun des emballages de Coca-Cola répond à sa stratégie des 4R : Reduce, Recycle, Re-use et Renew.
• Le site Web interactif www.traceyourcoke.be informe les citoyens sur les efforts environnementaux menés par Coca-Cola et les encourage à adopter un comportement environnemental responsable.
• L’entreprise a introduit des systèmes de gestion de l’énergie pour ses installations de refroidissement. Cette mesure lui permet d’économiser 35 % d’énergie par appareil.
• Les camions de Coca-Cola Belgium sont limités à une vitesse de 80 km/h afin d’émettre jusqu’à 15 % de CO2 en moins.
• L’entreprise adopte des programmes de gestion responsable de l’eau, de réutilisation de l’eau de rinçage (pour le refroidissement de machines, par exemple) et de protection des régions de captage de l’eau de source à Chaudfontaine.

www.cocacolabelgium.be