La prévention en exemple
Spadel
Action de prévention: 
Fin de vie : recyclabilité ou réutilisation
Origine des matériaux
Catégorie de produit: 
Boissons
De la collecte à la bouteille

Le nouvel emballage du pack 6 bouteilles 1,5 l de Spa Reine mentionne une teneur en PET recyclé de 25 % dans les bouteilles. Spadel s’affirme ainsi comme un des pionniers dans l’utilisation de PET recyclé. Un choix écologique qui cadre dans la mission de la société. Le recours à du PET recyclé permet d’émettre environ 11 % de CO2 en moins dans toute la chaîne, depuis la production de la matière jusqu’à la fin de vie des bouteilles en passant par la distribution de celles-ci.

Un quart de PET recyclé dans les bouteilles Spa Reine

Le groupe Spadel utilise des matières recyclées dans ses bouteilles depuis 1998, date à laquelle il commercialisait les premières bouteilles d’eau minérale intégrant 25 % de PET recyclé. ”À l’époque, le marché prêtait moins d’attention aux aspects écologiques”, explique Bernard Michotte, Manager Environmental Affairs chez Spadel. ”Aujourd’hui, le consommateur a une perception plus positive des initiatives en faveur de l’environnement. Nous voulions donc mettre en avant le fait que les nouvelles bouteilles Spa Reine mises sur le marché en 2008 contiennent également 25 % de PET recyclé. Et ce, dans des bouteilles plus légères que les précédentes. Tout comme pour le verre, nous nous appliquons ainsi à boucler la boucle.”

11 % d’émissions de CO2 en moins

”À chaque fois qu’une tonne de PET est recyclée, la chaîne de production des bouteilles, y compris la collecte et le transport, émet 2,5 tonnes de CO2 en moins”, ajoute Bernard Michotte. ”Exprimé par bouteille de 1,5 l, l’économie réalisée au niveau des émissions de CO2 est de 11 % sur l’ensemble de la chaîne. En outre, nous consommons ainsi moins de ressources fossiles, puisque le PET vierge est obtenu à partir de pétrole.”

 

L’utilisation d’une tonne de PET recyclé réduit les émissions de CO2 de 2,5 tonnes.

Bernard Michotte, Manager Environmental Affairs chez Spadel.

 

Bon à retenir

  • Spadel souhaitait intégrer du PET recyclé dans ses bouteilles sans compromettre la qualité de l’emballage.
  • En intégrant 25 % de PET recyclé dans ses bouteilles de Spa Reine, la société réduit les émissions de CO2 et sollicite une moindre quantité de ressources fossiles nécessaires à la fabrication de PET vierge. Ainsi, depuis 2000, Spadel a réduit sa consommation de matière vierge de plus de 16.000 tonnes.
  • Des tests ont permis de mettre au point une bouteille plus légère, de couleur optimale et pleinement garante de la sécurité alimentaire

 

Maîtriser la couleur des bouteilles

”La mise au point des bouteilles a été précédée de nombreux tests”, explique Bernard Michotte. ”Le défi principal est de maîtriser la couleur du PET. Un pourcentage trop élevé de PET recyclé entraîne, au fil des cycles, une détérioration de la couleur du matériau. Or, dans le cas de l’eau, la couleur de la bouteille doit être particulièrement pure. Tout ton jaunâtre pourrait décourager l’achat. Un taux de 25 % d’incorporation de PET recyclé permet d’éviter tout problème de ce type, même après plusieurs cycles de recyclage.”

Garantir la sécurité alimentaire

”Le PET recyclé doit en outre garantir la sécurité alimentaire”, poursuit Bernard Michotte. ”Bien que la matière utilisée soit agréée officiellement pour le contact alimentaire, nous avons effectué des tests de migration avec différents types de matières recyclées, ainsi que des mesures organoleptiques à différentes températures de stockage. Ces tests ont permis d’obtenir des bouteilles avec 25 % de PET recyclé présentant des performances identiques à celles des bouteilles en PET vierge.” Afin d’harmoniser les législations nationales des États membres, la Commission européenne vient d’ailleurs de publier au Journal Officiel du 28 mars 2008 le règlement 282/2008 relatif aux matières plastiques recyclées destinées au contact alimentaire.

Le PET recyclé disponible en quantités limitées

Par ailleurs, la quantité de PET recyclé destiné au contact alimentaire disponible sur le marché est limitée. En effet, le taux moyen de collecte des bouteilles en PET en Europe est de 37 % (plus de 68 % en Belgique). La moitié du PET collecté est utilisée dans la production de fibres textiles. La production de bouteilles en PET 100 % recyclé n’est donc pas actuellement une option réaliste.

 

Spadel et l’environnement

Le respect de l’environnement fait partie de l’engagement du Groupe Spadel en faveur d’un développement durable. Outre l’utilisation de matières recyclées, cet engagement se traduit par une démarche proactive à plusieurs niveaux :

  • Prévention des déchets : le poids de la bouteille Spa Reine 1,5 litre (bouchon et étiquettes compris) est passé de 56,6 g en 1971 à 33,9 g en 2007. Ceci équivaut à une diminution de 40 % des déchets en fin de vie, soit 1.800 tonnes de déchets en moins par an.
  • Diminution des émissions de CO2 : l’usine de Spa Monopole a réduit ses émissions de CO2 de 40 % depuis 1990. De plus, les bureaux de Spadel à Bruxelles, ainsi que les sites de production de Bru (à Stoumont) et de Brecon (au Pays de Galles), achètent 100 % d’électricité d’origine renouvelable.
  • Protection de l’environnement et des eaux souterraines : Spadel œuvre à la mise en place de périmètres de protection et de surveillance des ressources aquifères. La zone de protection des sources de Spa couvre aujourd’hui plus de 13.000 hectares. Suite à la création d’une nouvelle usine de production des eaux de Bru proche des grandes voies d’accès, l’ancien site industriel a été désaffecté et entièrement restitué à la nature et remis dans son état originel. 400 arbustes ont été plantés à cette occasion.

 

Responsabilité sociétale : 

  • La Spa Foundation soutient des projets de recherche scientifique à l’échelle européenne.
  • Au travers du ”Corporate Funding Programme”, Spadel soutient deux projets d’approvisionnement d’eau dans des régions défavorisées au Chili et au Mexique.
  • Spadel soutient la Station antarctique ”Princess Elisabeth”, première station polaire ”zero emission”. Celle-ci constitue le retour remarqué de la Belgique sur le continent Antarctique à des fins scientifiques.

 

Comment obtient-on du PET recyclé apte au contact alimentaire ?

Spadel utilise pour ses bouteilles bleues de Spa Reine du PET incorporant 25% de PET recyclé prémélangé. Le processus utilisé permet de produire du PET apte au contact alimentaire. L’obtention d’une telle qualité implique un processus complexe. Explication.

 

Étape 1 : collecte sélective et tri

En Belgique, les emballages PMC* sont collectés via les sacs bleus et les parcs à conteneurs et triés dans des centres spécialisés. La fraction de PET se compose principalement de bouteilles d’eau minérale et de boissons gazeuses. Les bouteilles en PET sont triées par couleur, puis comprimées en balles. Ces balles sont vendues aux usines de recyclage qui en achètent aux quatre coins de l’Europe.
* bouteilles et flacons en Plastique, emballages Métalliques et Cartons à boissons
 

Étape 2 : usine de recyclage

Les bouteilles en PET transparent sont triées, par une technologie basée sur la détection optique, pour les séparer des bouteilles en PET coloré mal triées et des éventuels corps étrangers. Les bouteilles sont ensuite découpées et prélavées pour être transformées en paillettes. Celles-ci passent par une section de lavage à chaud avec friction pour éliminer les impuretés. L’eau de lavage est récupérée et recyclée. Les paillettes passent ensuite dans un système de flottation pour en retirer les étiquettes et les bouchons. Cette technique est basée sur les différences de densité : le PET coule tandis que les autres qualités de plastique flottent. Après la flottation, les paillettes sont rincées en plusieurs étapes, séchées et triées à nouveau en fin de processus par un trieur optique. Durant tout le processus, des mesures sont effectuées pour déterminer la qualité des paillettes. Celles-ci s’assimilent à présent à des matières premières secondaires. Elles peuvent être utilisées directement pour produire, entre autres, des feuilles à thermoformer, des bandes de cerclage ou des fibres textiles.
 

Étape 3 : producteur de granulés

Les paillettes de PET recyclé sont introduites dans une extrudeuse à double vis, qui produit des granulés de PET recyclé à l’état amorphe (c’est-à-dire non cristallin). Les granulés sont mélangés avec du PET vierge, dont l’apparence est identique, puis cristallisés. Les granulés utilisés par Spadel contiennent 25% de PET recyclé. Ces granulés sont ensuite placés dans un réacteur SSP (Solid State Polymerization). Le poids moléculaire et la viscosité intrinsèque du PET y sont accrus. Le processus élimine, par l’augmentation de la température et la mise en dépression du produit, tous les contaminants qui pourraient avoir été présents dans le produit de départ. Au cours de cette étape, le PET recyclé est transformé en matériau apte au contact alimentaire et prêt à être utilisé dans des bouteilles.

 

 

 

Les ‘challenge tests’

L’efficacité du processus de recyclage est démontrée par des tests spécifiques appelés ‘challenge tests’. Ces tests mesurent la qualité du PET recyclé dans lequel on a délibérément ajouté des contaminants. Ce challenge test simule le pire scénario de mauvaise utilisation des bouteilles par le consommateur et fournit des données sur l’efficacité du processus de recyclage à supprimer les contaminants éventuels. Des taux spécifiques de décontamination doivent être atteints pour que le PET recyclé soit apte au contact alimentaire. L’agréation du processus de recyclage passe notamment par la conformité à ces ‘challenge tests’. Le récent règlement européen (282/2008/CE) a aussi confirmé leur nécessité.

Les matériaux ‘barrière’ et certains additifs compliquent la tâche

Le principal défi auquel est confronté ce processus est d’avoir un bon produit de départ en quantité suffisante. De plus en plus de matériaux ‘barrière’ (couche de nylon par exemple) ou d’additifs sont utilisés dans les bouteilles en PET. Ces matériaux risquent de se dégrader lors du recyclage avec, comme résultat, un jaunissement du PET recyclé. Pour éviter ce jaunissement, ces bouteilles peuvent être retirées en début de processus de recyclage, mais cela en réduit l’efficacité. La quantité de balles de PET utilisable est alors moindre, ce qui signifie qu’il devient plus coûteux de produire des paillettes de bonne qualité.

Vous aussi pouvez utiliser du PET recyclé dans vos emballages

Quelques conseils de Spadel :

  • La matière recyclée utilisée dans l’emballage doit être compatible avec le produit emballé et conforme aux normes de sécurité alimentaire.
  • Le taux d’incorporation de PET recyclé doit être compatible avec plusieurs cycles de recyclage pour éviter d’obtenir une teinte jaunâtre du matériau.